02 juin 2007

clafoutis* mon ami**



Les clafoutis et moi c'est une histoire d'amour qui dure depuis l'enfance.

Les histoires d'amour finissent mal, en général, parait-il, mais là non, c'est une histoire sans fin et sans heurt.



(des esprits tatillons feraient remarquer que cette histoire d'amour finit mal pour chaque clafoutis en tant qu'individu mais qui considère un clafoutis en tant qu'individu ?)

Les clafoutis et moi on n'est même pas séparés lors de la non saison des cerises car je les affectionne tout autant sous forme de clafoutis pommes, poires, pêches, pommes-poires, pêches-poires (j'ai pas essayé pommes-pêches).



Comme je ne suis ni jaloux ni possessif, je vous donne la recette pour commencer vous aussi une histoire d'amour avec les clafoutis.

C'est le seul gateau que je peux faire de mémoire et sans mesurer ni peser quoi que ce soit. Quand on aime on n'oublie pas, et on ne mesure pas non plus.

Dans un saladier je mets 8 cuillérées à soupe de farine, 8 de sucre, 1 pincée de sel, 1 sachet de levure chimique, 3 oeufs, du beurre fondu en quantité qui dépend de votre envie de prendre des kilos en trop (disons entre 50 et 100g de beurre), je mélange tout ça, puis j'y rajoute des tonnes de fruits (plus y en a, mieux c'est)



Cette semaine j'en ai fait deux aux cerises, non pas que cette espèce de fripouille enracinée dans mon jardin et qui essaie de se faire passer pour un cerisier m'en ait donné plus de 20, mais j'ai une copine qui ne peut ramasser ses cerises sans attraper ensuite des boutons partout, la pauvre. Je me suis dévoué pour la débarasser de ses cerises. Ma bonté me perdra.



Je vais faire hurler les puristes mais je dénoyaute les cerises, avec un couteau et mes petits doigts. C'est long et fastidieux, c'est contraire à l'orthodoxie car il parait même que ça donne du gout au clafoutis, les noyaux (comme dans la soupe aux cailloux, surement), mais je refuse de gâcher mon plaisir en machouillant des noyaux mélangés à des miettes de gateaux.



D'ailleurs les mêmes puristes ont quitté les lieux bien avant, lorsqu'ils ont vu que je ne mettais pas de lait dans mon clafoutis. Chacun ses gouts et ses appellations mais si je mets du lait moi j'appelle ça un flan aux cerises, c'est sans doute bon mais c'est autre chose.
Et oui, je sais que même le Larousse se ligue contre moi en définissant le clafoutis comme un gateau fait avec de la pâte à crêpes, tant pis, je meurs mais ne me rends pas.



Evidemment je le fais cuire au four, évidemment toute la famille se régale, sauf évidemment un qui ne veut pas goûter, toujours le même, celui qui se nourrit exclusivement de "crême de sardines au whisky" sur du pain, et uniquement de celle de la conserverie courtin à concarneau. Comme le koala, autre mangeur difficile, on le reconnait à la couleur du poil et au côté attendrissant.

la vieillesse est un naufrage et j'ai un doute sur le fait que j'ai déjà raconté tout ça dans une des presque 400 notes précédentes. Après vérification, peut-être pas. Par contre j'ai donné une version trash de ma recette chez ninon : (comme quoi je radote quand même un peu)

* le nombre d'illettrés étant en progression constante, je signale à toutes les tenancieres de blog cuculinaire*** qu'on met un s à clafoutis en toute circonstance, même singulière.
** le titre, idiot à priori, est un hommage, idiot à posteriori, à R.Q.
*** même mauvais je ne résiste pas à un jeu de mots, et même quand j'ai plusieurs amies qui tiennent des blogs culinaires et qui ne vont pas goûter la plaisanterie.

27 commentaires:

cahuette a dit…

prem's !!!!!!!!

il en reste?

puisque tu le fais de memoire rien ne t'empeches de m'en faire un juste pour moi et de l'envoyer dans un tupperware ??!!

ce serait siiiiiiiiiii gentil et tu es siiiiiiiiii gentil

tirui a dit…

cahuette, comment tu fais ? tu as mis un logiciel espion sur mon ordinateur pour savoir à l'avance et avoir ton commentaire prêt à être envoyé dès la publication de mes notes ?!
ah oui et puis tu sais quoi ?
je ne suis pas gentil :-))

cahuette a dit…

gniark gniark, ici les technologies sont bien plus avancees que chez vous, je sais tout, je vois tout

et je sais aussi que t'es pas un zentil c'est pour ca qu'on va vous gober, nous les rois du monde !

mais bon si je peux qd meme avoir du clafoutis...
pis moi j'aime aussi avec du lait en flan ou non
pis la sardine au viskaille aussi...

Mamounia a dit…

Etant atteinte de migraine carabinée mais gourmande invétérée, j'ai pas pu m'empêcher de lire la recette et d'admirer les photos, mais les yeux à moitié fermés (à cause de la migraine, on suit svp), mais en voyant la photo des sardines, j'ai eu peur : je pensais que cà faisait partie de la recette!

Très beau ton clafoutis, si tu le réussis, je devrais être capable!

Marianne a dit…

Il a l'air très bon ton gâteau bien qu'il ne ressemble pas à un clafoutis de ma grand mère. Moi non plus j'aime pas les noyaux dans les gâteaux, sauf dans le pâté aux prunes parce que bon.

Erika (pas chez elle) a dit…

Raymond Queneau ?

emmanuelle a dit…

obligée de commenter, là ...quoiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ??? tu dénoyautes les cerises ?

philistin !!

pingouinelle a dit…

Ah, moi non plus je ne mets pas de noyaux dans le claf' et pas de lait non plus (pasque beurk le lait )et comme je n'ai pas peur des kgs, je mets encore plus de beurre ! ... en fait on l'appelle claf' par commodité, mais la vérité vraie, c'est que c'est un 4/4 aux fruit .
D'accord pour le faire à tous les fruits du monde ... sauf à la banane !

Sixtine a dit…

"Clafoutis" est un de mes mots préférés de la langue française.
Clafoutis clafoutis clafoutis, c'est joli hein ?

Pis c'est boooon (j'essaierai tiens)

cahuette a dit…

tiens vais peut etre appeler ma fille " clafoutis"

tirui a dit…

cahuette, t'as déjà commencé à consommer le whishy sans les sardines, hein (les rois du monde sont surtout les rois de la dette, et un jour ou l'autre ça va mal finir)

mamounia, faut pas rester sur l'ordi quand tu as une migraine comme ça !
si tu le réussis, je devrais être capable! : heureusement que je suis de bonne composition ;-)

marianne, ça vient du fait que nous n'avons pas la même grand-mère, moi aussi ça vient de ma grand-mère par ma mère.

bravo erika, on voit que tu suis :-)
(tu n'as rien gagné mais j'espère que tu es contente quand même.)

emmanuelle, fallait pas revenir pour ça, un philistin est irrécupérable, tu sais bien. :-)
(philistin : personne dont l'esprit grossier est fermé aux lettres, aux arts et aux nouveautés)

oui, pingouinelle, à la banane ça va pas du tout, aux fraises non plus, faut que ça soit des fruits qui se tiennent à la cuisson. (j'attends toujours ta recette de fraisier)

sixtine, oui c'est un joli mot, comme coulis ou ile flottante (miam)

cahuette, tu as fini de faire du mauvais esprit ?!
:-O

radio couac a dit…

Ma mère dévouée nous faisait souvent du clafoutis lorsque nous étions encore six à la maison, et elle faisait exprès de toujours laisser UN noyau, pour l'effet "fève" (peut-être que le côté ludique aiderait les koalas à apprécier ce dessert ?). Et je crois qu'elle mettait du sucre glace sur le dessus avant de servir mais en fait je n'suis pas sûre.

luna pat a dit…

je n'aime pas les clafoutis mais par contre j'aime bien te lire, donc je suis allée jusqu'au bout de ton billet et j'ai bien fait : je vais essayer ta recette qui ne ressemble pas à du flan (c'est justement ça que je n'aime pas dans le clafoutis)!
et je vais profiter de mes cerises un peu autrement que d'habitude
(à bien y regarder elle ressemble beaucoup à une de mes recettes favorites de gateau aux pommes... )
merci !

emmanuelle a dit…

je me drape dans ma dignité.....

m'enfin, pas de lait et pas de noyaux.....on croit rêver.....

à quand le kouign-amann sans beurre, tant qu'on y est ??

Nevrosia a dit…

"Quand on aime on n'oublie pas, et on ne mesure pas non plus." Tu parles bien de clafoutis ? ;-D

eddie a dit…

Ben c'est du pur hasard, mais il se trouve que ma moman est venue me rendre visite avec des cerises dénoyautées en voulant faire un clafoutis... j'ai donc sauté sur ta recette, et ben, miam ! :-)
Merci :-))

art.truK a dit…

miam mais que cela ne te détourne pas de ton grand projet artistique. (comment ça j exagère ;))
:)

tirui a dit…

mademoiselle couac, la feve-noyau ne suffirait sans doute pas à motiver tirouquin. Le sucre glace je saupoudre parfois, oui, ça fait joli.

luna pat, je pense que ma famille n'a rien inventé en matière de gateaux, effectivement, sinon d'utiliser une terminologie non officielle. ;-)

emmanuelle, ça ne ferait pas de mal au kouign-amann de se délester un peu de beurre, justement...
j'espere que tu as la toge de cicéron, pour te draper dans ta dignité. :-)

nevrosia, pfff
nan je parle de pelleteuse (cf billet suivant)

eddie, le pur hasard n'existe pas, le Destin voulait que ça se passe ainsi :-))

art.truk, t'inquiete, je réfléchis, je ne fais pas de l'action painting, cela doit murir en moi ;-)

RdT a dit…

Ah ah ah... Je rigole car ce soir, au retour de Lasc*ux, j'ai fait... pour le dessert... un... CLAFOUTIS aux cerises, non dénoyautées, of course !
Et Monsieur Parfait n'a cessé de me dire qu'il n'y avait pas assez de lait dans la pâte, et ma copine québécoise, qu'il y avait trop de noyaux !!!!
Tiens, Boubou comme Tirouquin, refuse de goûter au clafoutis... j'devrais p't'et' essayer la crème de sardines au whisky... mais non, il n'aime pas, NON PLUS, les rillettes de thon.
D'ailleurs, j'ai pensé à toi, ce soir, car j'ai un peu eu la honte de ma vie à la descente du car : les premiers mots de l'éduc n'ont pas été de me dire qu'il avait bien joué, ou été sage, non, il m'a dit : "il doit mourir de faim, il n'a rien mangé ou presque depuis hier"...
No comment ! J'avais juste prévu le coup : une mega salade de riz, pour son retour...
Soupir, et dire que cet enfant mangeait de tout, absolument de TOUT jusqu'à ses huit ans !!!!!!!!

tirui a dit…

rêve d'été, il n'y allait pas pour manger, à Lasca*x, tu aurais eu bien plus honte si l'educ t'avait dit "il n'a rien vu des grottes tellement il était occupé à s'emplir la panse"

à ta place j'aurais répondu aux détracteurs de ton clafoutis que tu ne leur referais pas un gateau de sitôt...

marie a dit…

Merci pour ce beau texte et ces photos idoines qui donnent envie de renouer (si le lien s'était distendu - c'était mon cas) avec le clafoutis.

tirui a dit…

de rien, Marie, j'aurais bien invité tous mes lecteurs à venir goûter mes clafoutis mais le monde entier ou presque habite loin de chez moi ;-)

RdT a dit…

Explosée de rire ! Il n'a RIEN vu des grottes, rien de rien ! Et pour cause, il était chez toi pour un plateau de rugby !!!!!!!!!!!
Mais c'est vrai, il n'a rien mangé, mais marqué deux essais dans le même match, alors...
;-)

RdT a dit…

Euh, moi, je n'habite pas si loin que ça, et pour un clafoutis aux cerises... c'est quoi, deux heures de route, hein ???????????????
Au fait, j'ai fait ce soir un crumble à la fraise... PAS MAL ! Et là, ils l'ont trouvé pas assez sucré au niveau des fruits... Je leur ai dit que demain soir, ils auraient un yaourt nature et sans sucre, en dessert ! et toc !
ps : je précise que je fais ces desserts, alors que je n'en mange même pas ! si c'est pas malheureux, tout çaaaaa

tirui a dit…

aaahhh j'ai interprété à tort et à travers, c'était toi alors qui étais à Lascaux ? tandis que lui au rugby ?
enfin peu importe, je le félicite pour les deux essais marqués, c'est pas donné à tout le monde !

et puis je veux bien gouter ton crumbme fraise tandis que tu goutes à mon clafoutis aux cerises. :-)

do a dit…

Bonjour
je découvre votre blog via celui d'Aelys, je déguste et me délecte...
Mais je préfère mes clafoutis-flans...

tirui a dit…

bienvenue Do, c'est ton droit de préférer ta recette de clafoutis, jusqu'au 17 juin nous vivons encore dans un pays (presque) libre :-))